La mobilité en partage en bocage

Depuis 2017, les Ateliers du Bocage sont moteurs d’un projet d’innovation sociale centré sur la mobilité, avec la Fondation PSA et Emmaüs France. Ce projet recherche de nouvelles solutions de mobilité pour les personnes vulnérables en zone rurale ou péri-urbaine.

Emmaüs France a choisi une de ses structures dans les Deux-Sèvres, aux Ateliers du Bocage et Chantiers Peupins, pour lancer ce projet. Sur ce territoire, de nombreux besoins de mobilité ont été modifié. Le projet expérimente des solutions et essaie de faire bouger les lignes.

L’autopartage : une voiture, plusieurs usages

L’autopartage, c’est un véhicule qui sert à différents usages. Le projet compte une flotte de 11 voitures (et 3 vélos électriques) financées par la Fondation PSA et partagées entre différents usages.

Les voitures servent principalement à covoiturer pour les trajets domicile-travail. Un véhicule est mis à disposition de salarié qui réalisent les trajets quotidien ensemble, pour un prix accessible à tous. Cette solution est à la fois attrayante pour le conducteur qui s’engage dans une démarche solidaire en faisant des économies sur ses trajets et les salariés covoitureurs qui ont une solution confortable et accessible pour aller travailler.

En fonction de la situation, le véhicule peut également servir à des besoins professionnels, privés, ou peut encore servir à des associations qui réalisent du transport solidaire. Certains véhicules pourront même être utilisés pour l’apprentissage de la conduite.

Depuis un an, plus de 53 personnes ont utilisé ce service pour aller travailler.

Formations à la mobilité

Parce que la mobilité ça s’apprend, le projet développe également une réflexion pour faciliter l’apprentissage de la mobilité : comment apprendre à faire du vélo ? Maîtriser le code de la route ? Conduire ? Trouver une solution de déplacement pour traverser la France ? Identifier un transport en commun ? Réserver un vélo en libre-service ? Savoir quelle voiture acheter pour ses besoins ?

Le projet explore différentes solutions afin de pouvoir accompagner les personnes qui sont en difficulté dans l’acquisition de ces compétences

La mobilité, un enjeu de territoire

Question éminemment territoriale, le projet est lauréat de France Mobilité avec 3 partenaires locaux : l’Agglomération du Bocage Bressuirais, la Maison de l’Emploi du Bocage Bressuirais, et l’association Recto Verso. Ensemble, nous travaillons à questionner les besoins du territoire et à identifier les solutions permettant à chacun de pouvoir se déplacer.

Nous avons également reçu le soutien de l’Région Nouvelle-Aquitaine au titre de l’Innovation sociale.

Prochainement, nous partagerons les résultats de notre Etude d’impact social réalisées avec Ellyx et Goodwill management.

Nos résultats

  • 53 personnes ont vu leurs déplacements facilités grâce à l’autopartage en 1 an.
  • 8 personnes ont participé à des formations liées au code de la route et à la conduite.
  • Plus de 50 personnes en recherche d’une aide financière pour se mouvoir : financement du permis, achat de véhicule…
  • 1 personne sur 4 n’a pas le permis (soit 65 personnes en situation de précarité liée à la mobilité).
  • Les personnes sans véhicule ont jusqu’à 2h de trajet domicile-travail.

Le soutien financier de la Fondation PSA a été une clé de réussite du lancement de ce projet. Ce partenariat a permis de mettre au point et de financer des solutions de mobilité pour des personnes qui sont non seulement précaires mais qui subissent aussi des contraintes fortes pour se déplacer.

Téléchargez le dossier de presse « La mobilité en partage ».