Ordyslexie, un cartable numérique pour rendre autonomes les enfants dyslexiques

Depuis 2014, les Ateliers du Bocage sont partenaires du projet Ordyslexie qui vise à mettre à disposition d’enfants dyslexiques un cartable numérique afin de les aider à reconquérir leur autonomie et reprendre confiance en eux.

À l’initiative de ce projet, Denis Masson, président de l’association Ordyslexie, lui-même père de deux enfants dyslexiques :

La dyslexie ne consiste pas seulement à inverser les lettres, il s’agit d’une difficulté à automatiser le langage : la lecture, l’écriture et l’organisation. Les enfants atteints d’un trouble Dys se voient handicapés dans leurs apprentissages, leur vie sociale et professionnelle.

Il a créé, en 2010, cette solution numérique composée principalement d’un ordinateur hybride (PC et tablette) spécialement adapté à l’enseignement, d’un scanner, et du logiciel One Note de Microsoft comprenant de nombreuses fonctionnalités qui facilitent le quotidien des enfants : un vocalisateur, des correcteurs multi-langues et une reconnaissance de caractères manuscrits qui permet à l’enfant d’écrire avec le stylet. Il peut ainsi scanner des cartes et les remplir, colorier à l’aide du stylet ou directement avec son clavier, classer ses documents scolaires.

Un réseau d’acteurs clés qui forment un cercle vertueux

La solution Ordyslexie se développe grâce à l’implication d’acteurs clés à tous les maillons de la chaîne. En 2014, Air France a fait don de 2 000 tablet-PCs anciennement utilisés par ses pilotes. C’est à cette étape que nous intervenons car l’atelier informatique des ADB efface les données personnelles de ces équipements, les teste et configure les machines en installant notamment la suite Office comprenant le logiciel One Note. Ensuite, le programme Solidatech assure la distribution des tablet-PCs à tarif solidaire (environ 65 euros) auprès des associations de parents d’enfants Dys ; fournit un appui dans la recherche de partenaires financiers et matériels, ainsi que pour la communication sur le projet.

Ce dispositif de cartable numérique est déployé par l’association FUSO France (Familles utilisatrices de la solution ordyslexie) qui fédère les associations locales membres, et leur fournit la méthodologie pour former les bénéficiaires à l’utilisation de l’outil. Depuis 2010, 1 200 enfants ont pu en bénéficier… mais la demande des familles est très forte et de nouvelles donations en équipements seront nécessaires pour y répondre. Le chemin est encore long mais voir ces enfants retrouver le sourire nous pousse à continuer, explique le président de l’association Ordyslexie.

Quels bénéfices ?

  • Des enfants plus autonomes à l’école et qui reprennent confiance en eux.
  • Un accompagnement scolaire des enfants allégé pour les parents et les professeurs.
  • Une seconde vie offerte à des ordinateurs à travers le reconditionnement.
  • Le maintien d’emplois en insertion au sein des ateliers informatiques des ADB.