Notre réponse à la proposition de redevance « Copie Privée » sur le matériel reconditionné

Une telle redevance aurait des conséquences désastreuses sur notre activité et sur la création d’emplois qu’elle permet. Elle met en péril les 3 piliers de nos activités : la création d’emplois, l’engagement environnemental et l’accessibilité solidaire au matériel nécessaire.
Vous y retrouvez la tribune signée par nos salariés et 1000 autres dans le JDD, pour sauver 2500 emplois de l’économie sociale et solidaire face à la redevance.
Mobilisez-vous avec nous, interpelez votre député avant le débat du 10 juin.